Des récits du travail

Dire le travail des services publics

Les services publics sont à la une de l’actualité cet automne : les urgentistes, les pompiers, les cheminots, les directeurs d’école alertent sur leurs conditions de travail. Le mouvement social en cours est centré sur la question des retraites, mais c’est aussi la spécificité des missions des personnels qui disposent de régimes spéciaux qui est en cause, et au-delà le rapport au travail dans notre société. Derrière les chiffres des déficits, du montant des cotisations sociales, il y a des femmes et des hommes engagé·es dans des activités au service d’autrui.

Une réunion organisée ce mardi 3 décembre par la coopérative sur ce thème a rassemblé des acteurs de mouvements syndicaux ou associatifs. Nous avons échangé sur l’intérêt d’élaborer des dispositifs pour aider à l’émergence de cette parole des professionnel·les sur leur travail : celles et ceux ayant un statut de fonctionnaire, ou bien assurant une mission identifiée comme un service public, ou même porté·es de fait par la volonté de rendre service au plus grand nombre.

Une préoccupation partagée : comment donner plus de visibilité à ces paroles ? Nous poursuivons pour notre part des publications de récits, ces derniers jours de sapeurs-pompiers, sur notre site ou sur notre édition participative de Mediapart.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *