Évènement/Nos actualités

Les récits de vie, un projet collectif

Retour sur la journée « Dire le chômage – les récits de vie pour l’insertion sociale et professionnelle » organisée le 28 mars 2019 à l’initiative de la coopérative Dire Le Travail.

Une salle comble © Aymeric Warmé-Janville

Cent-trente inscrits, une salle de cent places remplie la journée durant ; une cinquantaine de retours écrits appréciant la diversité des apports et des échanges tout au long de la journée ; une mention spéciale pour la place accordée à des récits, du fait de la présence de narrateurs comme de la lecture d’extraits par une comédienne ; des envies manifestes de prolonger cette rencontre, de développer les contacts établis : cette journée fut un beau succès !

Table ronde « Récits de vie, formation, insertion : où en est-on ? » © Aymeric Warmé-Janville

Une idée forte qui émerge de ces échanges : la démarche du récit de vie, si personnelle soit-elle, a tout à gagner à être conduite dans un cadre collectif. Le récit de vie, l’affaire de tous ? C’est un passage précieux pour mettre en mots les déterminismes sociaux qui marquent un parcours, et, ce faisant, contribuer à ouvrir des possibles. Mais on ne peut pas l’emprunter sur commande. S’il se construit dans un cheminement accompagné, avec un objectif partagé, il s’inscrit au final dans une histoire commune.

Table ronde « Raconter sa vie : à quoi ça sert ? » © Aymeric Warmé-Janville

Beaucoup d’interventions ont montré tout l’intérêt de démarches collectives, pour l’étape d’élaboration et de production de récits, comme dans des modalités de partage, de publications. Démarches qui demandent du professionnalisme, dans la maitrise des techniques d’expression comme dans les principes déontologiques à mettre en œuvre.

Atelier d’échanges de pratiques © Aymeric Warmé-Janville

Les pratiques de récits de vie ont une histoire consistante, et s’appuient sur des expériences éprouvées, dans des champs aussi variés que la politique de la ville, les parcours de soins, les actions éducatives, familiales, la formation et l’insertion professionnelle. Cette journée a montré qu’elles continuent à susciter un réel intérêt, avec des questions toujours ouvertes pour relier récits individuels et insertion dans des collectifs. À suivre !

© Aymeric Warmé-Janville

Un grand merci à tous les partenaires de la journée, l’EPEC, la JOC, l’ACO, les éditions de l’Atelier., ainsi qu’à la comédienne Mélina Kéloufi pour la lecture de récits.

Une réflexion sur “Les récits de vie, un projet collectif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *