Atelier d’écriture en ligne

Atelier d’écriture en ligne – séance 1

Les textes arrivent très vite. Je suis frappée par leur qualité. J’entends le repli dans la maison, la solitude, l’espoir, la désolation et l’envie d’écrire et de relier nos imaginaires, le besoin fondamental d’espérance, de ne pas désespérer.

L’atelier est comme une ruche, la rapidité et le nombre important des messages transmis par sept personnes permettent une effervescence, un jaillissement incroyable de mots et de poésies. Je suis très concentrée.

Je propose une deuxième induction, glisser sept verbes extraits de deux petits textes d’Antonin Artaud prélevés dans L’ombilic des Limbes (1956), plus le verbe espérer.


Sous cette croute d’os et de peau, qui est ma tête, il y a une constance d’angoisses, non comme un point moral, comme les ratiocinations d’une nature imbécilement pointilleuse, ou habitée d’un levain d’inquiétude dans le sens de sa hauteur, mais comme une (décantation)

à l’intérieur

comme la dépossession de ma substance vitale,

comme la perte physique et essentielle

(je veux dire perte du côté de l’essence)

d’un sens.

Un impouvoir à cristalliser inconsciemment, le point rompu de l’automatisme à quelque degré que ce soit.


Au préalable, lisons deux textes qui ont inséré les verbes proposés.

J’ai habité pendant quarante ans dans le même quartier. Quand j’ai déménagé, je pensais rompre avec mes habitudes. Mais il y a des fois où j’oublie où j’habite. Rompre avec les habitudes n’est pas si simple. Vouloir son indépendance, c’est espérer que ce sera mieux. Mais je peux dire qu’avec le temps, je me sens de plus en plus seule. Être seule et avoir pour seule compagnie son chat, ce n’est pas tous les jours facile. J’aimerais retourner en enfance et que le temps se cristallise.

Magali


Avoir de l’énergie, habiter son être, vouloir aller de l’avant, dire l’essentiel, cristalliser ses peurs pour les dépasser, rompre la fatalité de l’isolement grâce à la technologie de notre siècle. Espérer !

Joëlle

Une réflexion sur “Atelier d’écriture en ligne – séance 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *